25 années auront suffi à la restauration rapide pour s'imposer comme un incontournable de notre société. L'absence de service à table, l'utilisation de vaisselle et de conditionnements jetables, ont su révolutionner les habitudes d'une clientèle en attente de modernité, de simplicité, de rapidité. L'éventail des activités est large. Il se divise en plusieurs familles, animées par des chaînes ou des acteurs indépendants: hamburgers, sandwicherie et viennoiserie, pizzas livrées à domicile, produits à base de poulet, sushis, dégustation de boissons. Forte de sa diversité et de ses spécificités, la restauration rapide s'est aussi imposée comme un acteur essentiel de l'économie, de l'emploi, et plus largement de la vie sociale.

Une réponse pertinente aux nouveaux besoins

Etroitement liée à l'évolution des modes de vie et de consommation, la Restauration Rapide répond aux attentes d'une multiplicité de clientèles. Avec ses repas rapides, peu onéreux, consommables à tout moment de la journée, souvent 7 jours sur 7, elle s'adresse aussi bien aux jeunes (la moitié des clients ont moins de 30 ans) qu'aux familles, aux actifs, et même aux seniors. Les touristes apprécient également ces menus qui leur sont familiers. La livraison à domicile, quant à elle, répond aux attentes d'une population active qui rentre tard comme à celles du groupe d'amis réunis devant un match à la télévision.

Un acteur majeur de la restauration

En 2014, la restauration rapide totalisait quelque 26 650 points de vente pour environ 9,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires global, soit près de 40% du chiffre d'affaires total de la restauration commerciale.

(Source : SNARR)

Un fort ancrage local

La restauration rapide est un secteur très peu concentré, où 90% des établissements comptent moins de 10 salariés (3,8 salariés par entreprise en moyenne). Qu'ils soient indépendants gérés en propre ou franchisés de réseaux à forte notoriété, les établissements de restauration rapide sont des PME fortement ancrées localement. L'implantation des établissements est un véritable enjeu économique local : ces enseignes connues de tous sont créatrices de trafic dans la zone où elles sont implantées, ce qui profite à l'ensemble des commerces alentour. On observe également, depuis quelques années, un renforcement de l'implantation des grandes enseignes de Restauration Rapide dans les petites et moyennes agglomérations.

(Source : portrait statistique - INSEE DADS 2013)

La diversification à l'honneur

Si Restauration Rapide est souvent synonyme de hamburger-frites, le secteur s'ouvre à une offre gustative de plus en plus large : établissements spécialisés dans le café, sandwicherie haut de gamme, spécialités de la cuisine mondiale (sushi, pizza), salades, soupes, pâtes, etc. Cette diversification est un phénomène croissant. L'attention accordée à l'équilibre nutritionnel est un autre axe d'élargissement de l'offre, quel que soit le segment considéré du secteur.

La Restauration Rapide, vecteur d'emploi et d’intégration

Secteur résolument dynamique, la Restauration Rapide reste créateur d'emploi, sous l'effet, entre autres, de l'augmentation du nombre des établissements (+ 6 % en 2013). Majoritairement à temps partiel (71 %) sans pouvoir descendre en-dessous de 24 heures (sauf sur demande expresse du salarié), les emplois correspondent aux attentes de ceux qui désirent une flexibilité des horaires compatible, par exemple, avec des études menées en parallèle (30 000 étudiants occupent un emploi dans la restauration rapide).

Les métiers de la restauration rapide sont de vrais métiers: très majoritairement en CDI (80 %), les emplois offrent d'importantes perspectives de promotion interne (70% du personnel d’encadrement ont commencé équipier), quand ils ne sont pas un « marchepied » pour l'intégration de jeunes à la recherche d’un premier emploi ou en difficulté. Parce qu'elle est l'occasion d'acquérir le sens de l'organisation, du travail en équipe, etc., une expérience dans la restauration rapide est également appréciée dans les autres branches professionnelles (environ 3 % d'une classe d'âge découvre le monde du travail dans une entreprise de Restauration Rapide).

(Source : portrait statistique - INSEE DADS 2013)

Des conditions de travail encadrées

Encadrées par une convention collective depuis 1988, les conditions de travail des salariés se sont sensiblement améliorées au cours des années (repos hebdomadaire de deux jours consécutifs, horaires fixés 10 jours minimum à l'avance, repos compensateur pour le travail de nuit, etc.). Un dispositif de formation initiale et continue a été mis en place dans la branche, et la progression du salarié dans l'échelle de classification et des salaires est assurée.

Une amélioration constante des conditions de travail

La Restauration Rapide a été la première branche de la restauration commerciale à s’être dotée dès 1988 d’une convention collective. Dans le cadre d’un dialogue social permanent, elle s’est enrichie de plus de 64 avenants et accords. Elle a su entre autres bâtir un véritable statut des salariés à temps partiel, encadrer l’activité de livraison à domicile et fixer les conditions du travail de nuit.

Depuis 2011, les partenaires sociaux ont instauré une prime annuelle conventionnelle pour tous les salariés de la branche dès un an d’ancienneté.

Prévoyance et fonds d’action sociale

En 1991, la branche professionnelle a mis en place un régime de prévoyance qu’elle a su faire évoluer en améliorant les garanties existantes et en mettant en place de nouvelles garanties.

En 1998, elle a créé un fonds d’action sociale géré paritairement dont la mission principale est de venir en aide aux salariés qui rencontrent une difficulté financière exceptionnelle : www.fasrr.com.


Depuis 2006 il a élargi son champ d’intervention et propose

  • des aides aux projets personnels : participation aux frais d’auto école ;
  • des aides aux familles : participation aux frais de garde d’enfants, de centre aéré, cantine ;
  • des aides aux études : participation forfaitaire aux frais d’inscription d’études supérieures

En 2010, la branche professionnelle a mis en place un régime obligatoire de frais de santé avec la liberté pour chaque entreprise de contracter auprès de l’organisme de son choix sur la base d’un cahier des charges négocié.

Formation Professionnelle

La restauration rapide a su engager une vraie démarche de formation professionnelle en se dotant d’un dispositif cohérent :

  • une commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE-RR) qui définit et oriente la politique générale d’emploi, de formation et de qualification de la branche. A ce titre, elle développe les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) ;
  • une section professionnelle paritaire (SPP-RR) qui met en œuvre la politique générale de formation professionnelle définie par la CPNE-RR ;
  • un observatoire prospectif des métiers et des qualifications (OPMQ) qui rassemble des éléments sur l’évolution quantitative et qualitative des emplois et des qualifications. Il fournit des indicateurs sur la relation emploi / formation.

La restauration rapide a pu ainsi créer :

  • un certificat d’aptitude au niveau II qui permet à tout salarié de niveau I de demander à passer au niveau supérieur moyennant la réussite à des tests et à un entretien
  • un certificat de qualification professionnelle de responsable opérationnel qui valide la capacité à occuper un poste à responsabilités et à animer une équipe.
  • mener des études comme la cartographie des métiers de la Restauration Rapide
  • monter une action de remise à niveau des savoirs de base
  • ...
  Accès direct
Flche ESPACE CPPO
Bords arrondisPhoto
   
Vous êtes un chef d'entreprise, connectez vous à votre espace dédié
Flche ESPACE ENTREPRISE
   
Bords arrondis
Flche REJOIGNEZ LA RESTAURATION RAPIDE !
Rejoignez la restauration rapide